Traitement

Nouveau-traitement-antisida-en-une-prise-par-jour-autorise-aux-Etats-Unis_large_apimobilePour mieux comprendre comment traiter efficacement le chalazion, rappelons que chaque paupière supérieure ou inférieure contient une vingtaine de petits sacs appelés glandes de Meibomius. Elles produisent de la graisse qui s’évacue par les orifices situés sur le bord des paupières près de la racine des cils. Un chalazion débute par l’obstruction d’une glande, car la graisse produite n’est plus évacuée. Elle s’y accumule pour former une boule dans l’épaisseur de la paupière. En réaction, les tissus environnants de la paupière deviennent rouges, douloureux et gonflés. Le chalazion est formé.

 

Dans cette optique, son traitement a deux principaux objectifs. D’un côté, il vise à déboucher la glande en chauffant la paupière et en la massant, ce qui a pour effet de liquéfier la graisse et de lui permettre de s’évacuer. D’un autre côté, il vise à diminuer l’inflammation de la paupière par l’application d’une pommade ou d’un collyre anti-inflammatoire.

 

Les traitements et soins à domicile

 

Étant donné que le chalazion est principalement formé par une accumulation de graisse au niveau de la paupière, le meilleur traitement chez soi est d’utiliser la chaleur. Dans ce cas, appliquez des compresses chaudes matin et soir durant 20 minutes environ jusqu’à ce que l’inflammation disparaisse. Vous pouvez également utiliser un gant de toilette humide que vous avez préalablement mis au micro-ondes durant. Il vous suffira ensuite de l’appliquer sur la zone touchée pendant une minute et puis de massez.

 

De cette manière, les graisses qui obstruent les glandes de Meibomius se liquéfieront. Tout en appliquant et en massant vos paupières, vous constaterez ainsi sur le bord de la paupière une petite pointe jaune de liquide qui sortira progressivement.

 

Le traitement médical

 

Lorsqu’on parle de traiter médicalement le chalazion, le médecin prescrit en général des collyres, des antibiotiques et des pommades anti-inflammatoires. Cela permettra de stopper l’inflammation et d’éviter qu’elle ne s’infecte et ne forme un kyste.

 

Le traitement chirurgical

 

Group of surgeonsLorsque les soins à domicile et le traitement médical ne se sont pas avérés efficaces, il est indispensable de passer par une intervention chirurgicale, car il n’est pas rare que le chalazion évolue vers l’enkystement. Cela provoque généralement une gêne ou engendre une grosseur disgracieuse sur la paupière qui peut même atteindre la taille d’un petit pois.

 

Dans ce cas, l’opération consiste à inciser la glande de Meibomius sous anesthésie locale puis à inciser le chalazion pour extraire l’excès de lipides ou pour déloger le kyste. L’intervention se fait à l’aide d’une pince à chalazion et par voie conjonctivale. Cela signifie que le chirurgien ne procède à aucune incision cutanée et qu’il n’y aura donc aucune cicatrice. L’intervention se fait en effet par la conjonctive et la glande est laissée sans suture.

 

Une fois l’opération terminée, le patient devra appliquer des gouttes de collyre antiseptique sur la zone opérée pendant 8 jours afin d’aider à la guérison et de prévenir l’infection. En cas de complication, généralement un petit saignement, il suffit d’appliquer durant quelques minutes une compresse pour l’arrêter.

 

(3 commentaires)

    • Lachapelle on 3 mars 2016 at 8 h 25 min
    • Répondre

    Bonjour,
    J’ai été opérée d’un chalazion en mai 2015 et je découvre avec effarement que l’on peut procéder en ce cas par la conjonctive, car j’ai été soumise pour ma part à une incision, avec fils et points de suture qui, aussi réussie soit-elle, m’a laissée un bord de paupière désormais différent. De plus, la paupière est restée sujette à rougeurs, gonflement, inconfort.
    J’aimerais savoir si cela est normal ou pas.
    Merci.

      • Kryce on 9 février 2018 at 22 h 47 min
      • Répondre

      Bonjour,

      Je me suis moi aussi fait enlever un chalazion par l extérieur de la paupière. C’est nécessaire lorsque le chalazion atteint une certaine taille et qu il « s’externalise », i.e. qui pousse vers l extérieur (d’après ce que j ai compris)

      Deux ophtalmos différents m ont dit qu’il est parfois nécessaire d opérer par l’extérieur donc ca arrive, pas d’inquiétude. Ca ajoute du charme 😉

      Bien a vous.

      PS: si vous avez trouvé des techniques efficaces pr que les chalazions a répétition s’arrête, je suis preneur !

    • berest on 28 juillet 2017 at 12 h 53 min
    • Répondre

    j’ai été opéré de chalazions à répétition il y a fort longtemps, et je n’ai subi aucune sorte de nuisance. Je dois retourner men faire enlever un autre, et j’espère bien n’avoir aucune suite…..
    Il faut dire qu’il y a de bons chirurgiens et de mauvais chirurgiens lesquels seraient mieux dans une boucherie que dans une clinique. .Il peut y avoir, aussi, des réactions différentes selon les patients et l’importance du chalazion.. A votre place, j’irai voir un autre ophtamo, de préférence dans un autre département cordialement

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.