Accueil

Du grec « chalaze » qui signifie grêlon, le chalazion est une inflammation d’une ou plusieurs glandes appelées glandes de Meibomius situées au bord des paupières. C’est en même temps un enkystement de ces mêmes glandes.

 

Qu’est-ce que le chalazion ?

 

chalazionAvant tout, les glandes de Meibomius sont des glandes sébacées situées dans l’épiderme des paupières qui sécrètent une substance huileuse appelée « meibum ». Celle-ci participe à la constitution des larmes afin de protéger les lésions de la surface de l’œil et nos yeux contre la sécheresse. De cette manière, elle évitera l’évaporation rapide des larmes.

 

Néanmoins, il peut arriver que ses orifices soient obstrués et que la substance huileuse qu’elles produisent soit particulièrement épaisse et visqueuse. Cela provoque ainsi une inflammation des glandes. Dans ce cas, on parle de chalazion.

 

Comment se manifeste-t-il ?

 

Étant donné que le chalazion est une tuméfaction inflammatoire et un enkystement des glandes situées dans les paupières, il a l’apparence de petites bosses lisses de la même couleur que la peau ou plutôt « jaunes-blancs ». Il peut également se manifester comme un nodule rouge et souple. Dans tous les cas, il n’est pas douloureux et ne sécrète pas de pus puisqu’il est différent des infections oculaires comme l’orgelet.chalazion (1)

 

Dans certains cas, le sujet peut ne pas supporter une lumière trop importante. Il arrive même que des larmes sans raisons émotives coulent et qu’il ressente des sensations de piqures et de brulures au niveau des paupières. Mais même s’il est indolore, il est souvent très gênant d’autant plus que c’est une affection bénigne assez courante et qu’il risque de récidiver après avoir disparu.

 

Qu’en est-il du traitement ?

 

Le chalazion est une affection bénigne plutôt courante qui peut disparaître spontanément. Il se soigne généralement localement, car il suffit d’appliquer des pommades antibiotiques associées à des anti-inflammatoires sur la zone touchée. Néanmoins, même s’il n’est pas alarmant, il faudra tout de même le traiter rapidement pour éviter qu’il se transforme en kyste ou devienne chronique.

 

Dans de rares cas, il arrive en effet que l’inflammation devienne chronique, c’est-à-dire qu’elle évolue lentement alors qu’elle dure. Son origine est encore assez floue, mais on pense parfois à un manque d’hygiène oculaire, à la pollution atmosphérique, ou à une allergie. Elle peut également être associée à un parasite des glandes sébacées et des follicules pileux.

2 Commentaires

  1. Alexi

    J’ai déja eu cette « maladie » étant enfant, il faut préciser aussi que ça fait super mal et aussi ça gène énormément, j’ai du porter des lunettes de soleil pendant un mois pour éviter que l’on se moque de moi au lycée … En tout cas merci pour ce post 🙂

  2. ISAF

    j’ai un chalazion sur le bord de la paupière supérieur qi s’est enkysté, depuis 30 ans, peux t’on le faire enlever et si oui par quel type de praticien ?
    merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>